L’économie collaborative est-elle soluble dans l’économie traditionnelle ?

Baromètre Harris Interactive sur les services entre particuliers en France en 2017. En exclusivité, les premiers enseignements de l’étude :

Paris, le 16 novembre 2017 – Harris Interactive présente les résultats de la 4ème vague de son baromètre sur les services entre particuliers en France.

collaborative-Baro-2017

Une intensification et une monétisation des échanges mais pas d’appropriation uniforme par l’ensemble des Français.

 

  • L’engouement des Français pour les échanges de services entre particuliers atteint un seuil : 55% des Français y ont déjà participé en 2017, proportion stable par rapport à 2016.

 

  • Cette stabilité masque une forte intensification des usages auprès de ceux qui y participent: autrement dit une partie des Français profite pleinement, et de plus en plus, de l’économie de partage tandis qu’une autre partie n’y a pas recours.

 

  • Les échanges de services s’effectuent de plus en plus contre rémunération et ce, sous l’impulsion des plus jeunes, des catégories socio-professionnelles supérieures et des habitants des zones les plus urbanisées, qui n’hésitent pas à payer pour obtenir un bien ou un service ou à monnayer leur bien ou leur aide.
    • 67% des plus jeunes ont pratiqué l’échange de services entre particuliers contre rémunération contre seulement 30% des plus de 50 ans ;
    • 51% des Français de catégories socio-professionnelles supérieures contre 37% des catégories inférieures
    • 51% des habitants en Ile de France contre 41% des habitants de province.

Le profil sociologique des utilisateurs de l’économie collaborative reflète ainsi un certain nombre de clivages liés à la possession ou non de biens (véhicule, logement…) ainsi qu’au caractère plus ou moins enclavé du lieu d’habitation.

 

  • Les problématiques de mobilité et de logement sont au cœur des pratiques des plus jeunes ; elles ne sont toutefois pas les seuls secteurs concernés par l’économie collaborative. L’échange de savoir-faire et d’expertise dans des domaines aussi variés que le bricolage, la mécanique, le dépannage informatique ou encore les soins esthétiques – sont parmi les échanges de services les plus prisés des plus âgés, et ce principalement à titre gracieux.
    • 21% des 18-24 ans ont déjà fait appel au co-voiturage ;
    • 22% des 25-34 ans ont déjà eu recours à la location d’appartements ou de chambres pour les vacances
    • 11% des plus de 50 ans ont bénéficié de l’aide d’un autre particulier pour du bricolage.

Ainsi tandis que les pratiques des plus jeunes semblent davantage centrées sur l’optimisation de l’utilisation de biens et sur la valorisation de l’usage à la celle de la propriété, les pratiques des plus âgées sont davantage basées sur l’échange de solutions, le partage, via des pratiques de don ou de troc.

  • Bien conscients des bénéfices de l’économie de partage, les Français réclament toutefois un juge de paix pour en encadrer les pratiques. Alors que l’arsenal législatif se développe, l’économie de partage est toujours perçue comme opaque et comme un risque pour les acteurs de l’économie traditionnelle.
    • Pour 84% des Français il est nécessaire d’établir des règles encadrant l’économie collaborative
    • 57% estiment que les entreprises organisatrices de services entre particuliers font une concurrence déloyale aux entreprises traditionnelles

Pour plus d’information sur l’évolution d’une trentaine de services évalués, des freins et bénéfices perçues de l’économie collaborative, contacter :

Olivier Savinelli –  Directeur de Clientèle
osavinelli@harrisinteractive.fr +33(0)1 44 87 60 34
Nadine Porge – Directrice adjointe du pôle Services et Marketing Clients
nporge@harrisinteractive.fr +33(0)1 44 87 60 96

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

Méthodologie
Enquête réalisée en ligne du 29 au 31 août 2017 à partir de l’Access panel Harris Interactive auprès de 1000 personnes représentatives de la population française en termes de sexe, d’âge, de CSP et de région. Méthode des quotas et redressement appliquée.
Enquête portant sur la pratique d’échanges d’une trentaine de services, la pratique d’échange contre rémunération ou à titre gratuit, l’image des pratiques d’échanges les freins et les bénéfices associés.

  • co-voiturage
  • don
  • location
  • services
  • Services entre particuliers
  • troc