« Les ONG, les réseaux sociaux et l’engagement citoyen en 2017 » – Sommet Social Good

« Les ONG, les réseaux sociaux et l’engagement citoyen en 2017 », les résultats du Baromètre Harris Interactive 2017 pour Communication Sans Frontières et Facebook dévoilés à l’occasion du premier Sommet Social Good de Facebook en France.

1

A l’occasion du premier Sommet Social Good de Facebook France, organisé en partenariat avec Communication Sans Frontières, Harris Interactive, la Fonda et l’Association Française des Fundraisers, les résultats du Baromètre Harris Interactive 2017 pour Communication Sans Frontières et Facebook « Les ONG, les réseaux sociaux et l’engagement citoyen en 2017 » ont été dévoilés devant des centaines d’acteurs associatifs français.

Face aux opportunités offertes par les réseaux sociaux, les responsables associatifs mettent aujourd’hui en avant leur volonté de s’appuyer sur le numérique afin de mieux se faire connaître, améliorer leur mode de fonctionnement et leur proximité avec leurs publics, ou encore développer la collecte de fonds. Ce baromètre, restituant les réponses d’un double échantillon de répondants issus du grand public et du monde associatif, constitue une enquête inédite sur l’évolution et les enjeux de cette numérisation. En voici les principaux enseignements :

 

Une visibilité et un engagement importants

  • 100% des associations interrogées sont actives sur les réseaux sociaux
  • 29% des internautes suivent les actualités des associations sur les réseaux sociaux
  • 47% des socionautes relaient les publications d’associations à d’autres personnes

 

Les réseaux sociaux utiles pour mobiliser, améliorer l’image et renforcer la confiance

  • 94% des responsables associatifs jugent les réseaux sociaux utiles pour mobiliser les citoyens
  • 73% des responsables pensent que la présence de leur association sur les réseaux sociaux améliore son image
  • 43% des Français estiment que la présence d’une association sur les réseaux sociaux renforce leur confiance

 

Des attentes divergentes sur les contenus partagés par les ONG 

  • 60% des responsables associatifs estiment que les ONG doivent prioritairement proposer des vidéos et reportages
  • Les internautes attendent en priorité des ONG qu’elles utilisent les réseaux sociaux comme un vecteur de transparence sur leur fonctionnement (19%)

 

L’appel au don est une pratique installée, mais le don sur les réseaux sociaux est encore limité

  • 78 % des associations ont déjà fait des appels au don via les réseaux sociaux
  • 19% des Français déclarent être en confiance pour faire un don sur les réseaux sociaux

2

 

Grâce à ces enseignements, précieux pour les acteurs du monde associatif, des leviers et des propositions concrètes pourront être identifiés et mis en œuvre, afin de permettre aux ONG et aux associations de tirer le meilleur parti des réseaux sociaux.

Les résultats de ce baromètre ont été présentés à l’occasion du premier Sommet Social Good de Facebook en France. Rassemblant des centaines de représentants des milieux associatifs et de la société civile, le Sommet Social Good a alterné conférences, panels, formations thématiques et ateliers interactifs, pour permettre aux associations de démultiplier leur impact et de faire connaître leur cause grâce aux nouvelles technologies.

Le Sommet Social Good s’inscrit dans le prolongement des nombreuses initiatives mises en place par Facebook à destination des ONG et des associations. Convaincu que sa plateforme constitue un formidable canal de diffusion de messages, d’amplification de collectes de fonds et d’organisation de la solidarité, Facebook a développé de nombreux outils, fonctionnalités et programmes pour permettre aux communautés et aux organisations de la société civile de bénéficier de toutes ses potentialités :

  • ressources en ligne : le centre de ressources Facebook for Nonprofits, l’outil de cartographie des catastrophes Disaster Maps
  • outils et fonctionnalités : le bouton “Faire un don” pour les organisations à but non lucratif (US uniquement), la certifications des Pages des associations
  • rendez-vous réguliers avec le monde associatif : la compétition créative annuelle “Hack for Good“ au profit d’une association, la Social Good Week
  • formations et accompagnement : les Social Good Day de Facebook, qui visent à former des organisations à but non lucratif aux outils Facebook et à leur présenter les bonnes pratiques pour sensibiliser la communauté Facebook à une cause

« Le baromètre 2017 d’Harris Interactive pour Communication Sans Frontières et Facebook montre à quel point les enjeux citoyens et démocratiques sont au cœur du chemin conversationnel des ONG et de leurs audiences. Et les Français apparaissent comme très demandeurs ! En particulier pour raconter le travail de terrain des associations et appeler à les soutenir financièrement », déclare Bruno-Georges David, Président Fondateur de Communication Sans Frontières.

 

3“Harris Interactive est très fier d’accompagner CSF et Facebook pour identifier, au fil des années, les clés d’un dialogue et d’une relation renouvelés entre ONG et internautes », ajoute Delphine Martelli-Banégas, directrice du département Corporate de Harris Interactive.

 

“Nous croyons profondément que le numérique peut être un vecteur de changement social positif, comme en témoignent les résultats du Baromètre Harris Interactive pour Communication Sans Frontières et Facebook rendu public ce matin. A travers notre programme « Social Good », nous engageons de nombreuses initiatives pour mettre la technologie au service de ceux qui souhaitent apporter des réponses à des enjeux de société majeurs.“, déclare Delphine Reyre, Director Public Policy Europe.

 

Le rapport de l’étude

La note détaillée

 

  • communication
  • engagement citoyen
  • L'Association Française des Fundraisers
  • La Fonda
  • ONG
  • réseaux sociaux
  • Sommet Social Good