Quelles perspectives et quelles attentes des libéraux six mois après l’élection d’Emmanuel Macron ?

Enquête Harris Interactive pour UNAPL

Consultation réalisée en ligne du 17 au 28 novembre 2017. Échantillon de 1 248 professionnels libéraux à partir d’un fichier d’adresses e-mails fourni par l’Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL).

Six mois. C’est le temps qui s’est écoulé depuis une élection présidentielle qui aura marqué un tournant dans la vie politique française, qu’il s’agisse de la campagne, émaillée de primaires, du candidat élu lui-même ou de ses conséquences sur la structuration de l’offre politique. Alors que la période pré-électorale était marquée par une attente forte, l’élection d’Emmanuel Macron marque l’avènement d’un processus de réformes appelé de leurs vœux par les libéraux .
Au Congrès annuel de l’UNAPL, Union Nationale des Professions Libérales, l’heure est à un premier bilan de l’action gouvernementale d’un président, qui en tant que candidat en novembre 2016, inspirait confiance à 40% des libéraux, soit moins qu’Alain Juppé (50%) et surtout moins que François Fillon (63%) avant le dévoilement des « affaires ». Quel regard portent désormais les professionnels libéraux sur les premières réformes mises en place ? Quelles conséquences envisagent-ils pour leur activité ? Afin de nourrir ces échanges et objectiver les prises de parole, l’UNAPL a sollicité Harris Interactive afin de réaliser une étude auprès des professionnels libéraux afin de mieux comprendre leurs sentiments à l’égard des premières mesures adoptées par la nouvelle majorité présidentielle.

Que retenir de cette enquête ?

  • L’inquiétude des professionnels libéraux envers l’avenir de leur activité reste forte, mais s’apaise par rapport à 2016.
  • L’action menée par le gouvernement est accompagnée d’un a priori plutôt positif, les réformes menées jusqu’à présent étant perçues de manière favorable, non seulement pour la société mais également pour leur activité propre.
  • Dans cet élan, les réformes à venir sont également teintées d’une vision relativement bienveillante.
  • Néanmoins, le sentiment d’être soi-même, en tant que libéral, concerné par la vague de réformes reste minoritaire, faisant écho au sentiment déjà constaté l’an dernier, que les problématiques spécifiques aux libéraux ne sont pas suffisamment abordées dans le débat public.

 

En savoir plus

Télécharger le rapport
Télécharger la note détaillée

  • Action gouvernementale
  • Attentes
  • Bilan
  • Emmanuel Macron
  • Perspectives
  • UNAPL
  • Union Nationale des Professions Libérales