Intelligence artificielle et capital humain, quels défis pour les entreprises ?

Une enquête Harris Interactive pour Malakoff Mederic

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle (IA) n’est plus un scénario de science-fiction, elle est bien réelle. Mais si les prouesses de Siri, l’assistant personnel de Apple ou de Google Home, l’enceinte intelligente de Google, sont facilement adoptées, l’essor de l’IA dans le monde de l’entreprise fait débat. Automatisation des tâches ou risque de déshumanisation, amélioration des compétences ou destruction d’emplois, comment les salariés, les managers et les dirigeants appréhendent cette 4ème révolution, « artificielle » cette fois-ci ? Quel rôle doivent jouer les DRH pour aider les entreprises à prendre le tournant de l’IA ?

Le comptoir mm de la nouvelle entreprise de Malakoff Médéric, en partenariat avec The Boston Consulting Group, ont souhaité éclairer ces questions à travers une étude inédite sur l’impact de l’IA sur le développement du capital humain des entreprises.

Pour appuyer cette réflexion, Harris Interactif a réalisé le volet quantitatif de ce grand projet, à travers une enquête menée auprès de plus de 1700 personnes (dirigeants de grandes entreprises, managers et salariés).

 

Que retenir de ce volet ?

S’il n’est pas possible de restituer en quelques lignes tout le contenu de cette étude très riche, voici les grands enseignements qui s’en dégagent :

  • Face à l’émergence de l’IA, les entreprises ne sont pas toutes au même niveau d’anticipation et de préparation, mais toutes s’accordent sur le fait que l’IA occupera une place grandissante à court terme dans leur organisation.
  • Le regard porté sur les bénéfices de l’IA sur l’entreprise (en termes de performance, de rapidité/fiabilité des prises de décision, d’organisation du travail…) ou sur le travail (réduction des risques d’erreur, développement/enrichissements de compétences des collaborateurs, amélioration de la sécurité et de l’intérêt des tâches…) est largement positif et partagé, même si les salariés se montrent plus réservés.
  • Des bénéfices qui s’accompagnent de craintes notamment en matière d’emploi ou de qualité de vie au travail, avec un impact à prévoir sur la santé au travail qui est perçu de façon ambivalente.
  • Les entreprises sont conscientes des grands enjeux humains de la transformation qui s’annonce, une transformation dans laquelle les DRH devront jouer un rôle clé.

 

Retrouvez le livre blanc de cette grande étude, rédigé avec le soutien de Malakoff Médéric Innovation Santé (MMIS), du Conservatoire National des Arts et Métiers et de l’Observatoire Social International.

Retrouvez également une synthèse de l’étude ainsi que d’autres contenus sur le site du Comptoir MM de la nouvelle entreprise.

 

Télécharger le rapport

  • capital humain
  • corporate
  • entreprises
  • intelligence artificielle
  • Malakoff Médéric